10€ par jour
15.0km
38422
Vaulnaveys-le-Haut
8€ par jour
19.2km
38200
Jarrie

Département de l'Isère (38)

Situé dans la région Rhône-Alpes l’Isère occupe la troisième position pour l’activité de tourisme de montagne avec les deux stations de l'Alpe d'Huez et des Deux Alpes.
Votre garde animalière dans l'Isère
Les plus dix première grandes villes l'Isère en nombre d'habitants sont : Grenoble, Saint-Martin-d'Hères, Échirolles, Vienne, Bourgoin-Jallieu, Fontaine, Voiron, Villefontaine, Meylan, L'Isle-d'Abeau. Ces villes ont toutes des personnes faisant de la garde animale ou des promenades de chien.
Grenoble est aussi grande que Bordeaux en Gironde et aussi parmi les plus peuplées de France. Vienne avec 91 000 habitants est la troisième communauté d’agglomération de l’Isère https://www.isere.fr/. Bourgoin-Jallieu dont le bassin d’emploi la rapproche de Lyon dont elle est plus proche (40 km) que Grenoble (70 km) La commune de plus haute altitude est Chamrousse à 1912 mètres, et permet le ski par ses pentes douces. La commune ayant la plus grande surface est Saint-Christophe-en-Oisans avec 123.47 km ². La commune compte le cinquième de surface du Parc national des Écrins. C’est la référence pour la haute montagne d’Oisans avec la Bérarde cette vallée glaciaire est un territoire idéal pour la randonnée. La plus petite commune est Bressieux avec 0.89 km².
L’Isère c’est un environnement agréable pour les compagnons à quatre pattes
Les autres domaines skiables suivants disposent des caractéristiques suivantes dont l’Alpe du Grand Serre démarrée au débit des années 40 qui s’emploie toujours à faire évoluer la station. Lans-en-Vercors est un village de moyenne montagne qui bénéficie d'un taux de chômage deux fois et demie inférieure à la moyenne nationale. Plus au Sud se trouve Villard-de-Lans, les deux sont dans la même vallée.
A Gresse-en-Vercors était un lieu d’élevage en surexploitation ont usé les sols et développé les cultures vivrières et animaux domestiques. Depuis les exploitants agricoles ont changés https://www.auvergnerhonealpes.fr/ pour restaurer les terres. Par ailleurs la forêt va vers les mille hectares de surfaces boisées qui en permet l’exploitation en bois de chauffage et bois d’œuvre avec un contrôle de l’ONF.