8€ par jour
21.8km
70055
Esboz Brest
5€ par jour
18.3km
70019
Echenoz la Méline

Garde animaux de Haute-Saône (70)

Utiliser la barre de recherche en haut pour un résultat ciblé sur le Code Postal ou la Ville​ non ici tout le département

La Haute-Saône est un département rural et industriel qui depuis le début des années 2010 voit une dégradation de son attractivité résidentielle en partie liée à des départs d’actifs et baisse de sa population.
Votre garde animalière dans la Haute-Saône
L’emploi se dégrade dans la plupart des secteurs, à l’exception du secteur agricole. Les actifs vont vers des pôles d’emplois extérieurs tels que Besançon et Belfort et les habitants deviennent navetteurs. Le constat est d’importantes diminutions de population dans le haut-saônoise à Vesoul, Gray et Luxeuil.
En Haute-Saône des Garde-Animal animés d’une réelle passion pour les animaux.
Réseau urbain est peu développé, c’est le département français des moins denses surtout sur l’aire urbaine de Vesoul. La cause est taille modeste du département qui ne dispose pas d’infrastructures ferroviaires très développées.
La Haute-Saône fait face à un retournement démographique important depuis le début des années 90 car la population départementale baisse du fait de l’attractivité résidentielle du département. Le déficit migratoire n’est pas un phénomène nouveau pour les territoires du nord de la Haute-Saône. La baisse de l’emploi s’amplifie Parallèlement à la décroissance démographique que connaît désormais le département, baisse de l’emploi plus prononcée qu’au niveau régional. Seule la communauté d’agglomération de Vesoul ou plus du quart des emplois du département sont implantés marque le pas. Des baisses d’emploi observées à Luxeuil et à Gray contribuent le plus au repli de l’emploi départemental par la diminution des effectifs salariés chez PSA. Mais c’est la quasi-totalité des secteurs d’activité régresse ainsi le commerce et les services marchands. Cela contribue à hauteur d’un quart à la baisse de l’emploi départemental particulièrement sur Vesoul et Gray.
L’emploi progresse surtout au Pays du Riolais grâce au tertiaire marchand et à Héricourt grâce à l’industrie.
La Haute-Saône c’est la garde animalière en pleine nature S’il y a moins d’emplois occupés dans le département, c’est d’abord parce qu’il y a moins de main-d’œuvre disponible.
Le vieillissement de la population y joue un rôle important. Les nouvelles générations d’actifs sont moins nombreuses que les générations plus âgées qui partent à la retraite.
Depuis la crise économique de 2008, la forte diminution de l’emploi, en particulier industriel. Les départs d’actifs ont été particulièrement sévères dans les territoires les moins bien reliés.
L’augmentation des taux d’activité des seniors est particulièrement prononcée dans l’ouest du département, secteur de Rahin et Chérimont, du Triangle Vert et des Mille étangs. L’emploi a parfois progressé dans les zones bien reliées à l’extérieur du département et bénéficiant de la proximité avec Besançon, Belfort et Montbéliard. Ces territoires deviennent de plus en plus résidentiels et périurbains, en lien avec l’augmentation des navettes vers Grand Besançon Métropole. Vesoul et Gray qui conservent ainsi un niveau d’équipements élevé et forment désormais avec Lure, les trois pôles d’équipements de niveau supérieur du département.